Bref je suis devenu runner…

Que l’on soit bien clair, on ne va pas se raconter d’histoire, tout n’a pas commencé un dimanche comme le laisse supposer, mon sobriquet, mon blaz, mon avatar ou que sais-je encore? D’ailleurs on va se dire « tu », ce sera plus simple… Runner du dimanche, tu comprendras plus tard.

Autopsie d’un runner néophyte

Quand tu décides du jour au lendemain de te jeter « corps et âme » dans la course à pied, je n’entrevois que deux raisons. C’est certes une vision qui peut paraître restreinte mais c’est la mienne.

  • Soit tu souhaites, perdre du poids et faire quelque chose pour ton corps.
  • soit tu décides de te dépasser et de te fixer de nouveaux objectifs.

Me concernant je crois que ce sont les deux raisons réunies.

Quand tu as atteint le point de non-retour !

Oui, oui le point de non-retour, quand ta balance n’affiche étrangement plus ton poids mais l’indication « interdit de monter à deux personnes« . Je grossis le trait, c’est vrai, mais en même temps si tu continues à lire ceci, c’est que mes écrits ne sont pas si plats que ça.

Effectivement, lorsque tu veux diminuer ta légère surcharge pondérale, tu te dis « ok il faut que je me bouge, donc je fais du sport ». A quel sport penses-tu immédiatement ? (celui qui me dit aqua-poney, il sort).

LA COURSE A PIED bien sur parce que c’est simple, tu mets tes baskets et hop. En parlant de chaussures, oublie tes vieilles adidas Stan Smith pourries que tu veux conserver en les badigeonnant de cirage blanc, tout ça pour dire « ouais mais moi j’ai les originales ». Déjà que tu vas avoir mal à tes petites gambettes, tu risquerais de retrouver avec des genoux déglingués comme si tu venais de prendre un tacle les deux pieds décollés par Cyril ROOL (oui j’ai quelques notions de football et notamment de ces joueurs poètes du ballon rond).

Après quelques semaines, effectivement, j’ai vu quelques résultats sur la balance. Ok au début en montant sur la balance, tu y vas sur la pointe des pieds sans poser le talon en te disant « yes j’ai perdu ! » (ne rigole pas je suis sûr que toi aussi tu l’as fait pour tricher).

Mais en fait, tout va très vite, tu rentres dans une spirale qui t’amène à perdre du poids. Souvent tu associes la course à pied à un régime alimentaire ou plutôt ce qui est mon cas tu fais attention à manger sainement. Et quand tu commences à courir, la première chose que tu te dis c’est : »ok la prochaine fois, je courrai plus longtemps ou je ferai une plus grande distance ». Tu t’aperçois très vite que plus tu perds du poids et plus tes performances sont meilleures. Oui alors là je vais modérer mes propos, car là ça dure à peu près le même temps qu’il m’a fallu pour ouvrir une bière afin de trouver l’inspiration pour finir cet article.

Oui oui, comme beaucoup et tu te reconnaitras « je fais du sport pour pouvoir bien manger et boire ». Je sens que tu secoues frénétiquement la tête de gauche à droite. Si tu l’as dit j’en suis sûr…

La quête d’un nouveau challenge

Quand dans ta vie, tu sembles comblé, tu te dis que tu aimerais faire quelque chose pour toi, te dépasser physiquement, repousser les limites le plus loin possible, la course à pied semble être le sport adéquat.

Oh je me rassure je ne vais clairement pas courir comme Kipchoge. Ah oui c’est vrai quand tu commences à te passionner pour ce sport, tu oublies le nom des joueurs de foot que tu laisseras trainer dans l’abîme d’un vieil album « Panini » oublié dans un placard, à coté d’un magazine « Onze Mondial » et tu commences à connaître celui des élites de la course à pied. Pire que ça, tu oublies jour de foot, téléfoot et tu commences à regarder la chaine léquipe21 pour mater des marathons à la télé. Là ça devient chaud. Comme au foot, je suis sûr que toi aussi, devant ton petit écran tu as ton idée sur la technique comme moi alors que j’ai autant de jours d’entrainement que le nombre de jours qu’il a fallu à un candidat avant de succomber dans l’île de la tentation.

Dans l’antre du coureur

Comme on dit « Yapluka » aller chez le marchand de chaussures. Je ne savais pas ce qu’il m’attendait. D’ailleurs je n’étais pas seul, comme je suis au niveau zéro du choix des pompes, j’ai décidé de me faire accompagner par des amis coureurs, histoire d’avoir avec moi la caution athlète et valider mon choix.

Je pousse la porte et le vendeur me regarde droit dans les yeux « Alors mon grand, toi tu es universel, pronateur ou supinateur ?  » . Devant mes yeux écarquillés, il ajoute : « C’est bon, j’ai compris, tu vas monter sur la machine et on verra. » Grand moment de solitude quand j’ai fustigé mes amis « C’est quoi le délire, c’est un club libertin, on parle de pratiques sexuelles ou quoi ? Qu’est ce qu’il me veut avec sa machine. »

Ouf, en fait il parlait juste de mon type de foulée. La machine c’est le tapis roulant de course. Le stress quand tu te dis que tu as 80% de chance de te ramasser tes chicots par terre, quand il va actionner l’engin et que tu seras en chaussettes en train de courir dessus. Cool, deux stress en moins, je ne suis pas tombé et je n’avais pas de trous dans mes chaussettes.

Très heureux de mes chaussures, sommes toutes légères, comme le solde de mon compte après le passage de ma carte bleue dans le TPE. Je plaisante bien sur car le vendeur a consenti un rabais, il a dû sentir le potentiel d’un runner pas comme les autres, non pas la cinquième roue du carrosse mais la roue de secours de la remorque du carrosse (cette boutade n’est pas de moi, il faut rendre à Tonio ce qui est à Tonio).

Voilà, voilà je ne vais pas t’ennuyer plus longtemps et en plus je n’ai plus de bières au frais, ainsi commence cette aventure qui va m’emmener je ne sais où, dans un univers que je ne connais pas et que je vais découvrir à travers le prisme d’un runner du dimanche, avec un esprit festif.

Bref je suis devenu runner….

6 commentaires sur “Bref je suis devenu runner…

Ajouter un commentaire

  1. Cc toi de la team des loups…j ai lu et on l a tous vécu ! Moi c était il y a 10 ans ….j ai pris un virage a 360 à l Aube de mes 40 ans ….je suis devenue depuis une Biroxique! Et plus on avance et pire c est! Bravo pour la mise en. Route de ton blog….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :